HISTORIQUE DE LA SOCIETE DE TIR


La société de tir « Saint-Hubert d'Ingwiller et Environs » a été créée par l'actuel vice-président Herbert-Georges Schaeffer, maître électricien, lors de l'Assemblée Générale  extraordinaire du 19 mars 1971 au restaurant Roths (anciennement « à l'agneau ») rue du  Général Gouraud à Ingwiller, sur la base de la société fondée en 1935 par le brigadier forestier Stoquert de Weinbourg, village voisin d'Ingwiller, et intitulée à l'origine: « Société de Tir et de Préparation Militaire St-Hubert d'Ingwiller »

Elle avait cessé ses activités le 11 août 1939 en raison de la guerre de 1940 à 1945.

Le président de l'époque M. Alphonse Grussi a relancé les activités qui ont duré de 1945 à 1951.

La société avait cessé d'exister pendant vingt ans.

En 1971 H-G. Schaeffer désireux de trouver un terrain de tir à Ingwiller, le tir dans son jardin n'étant plus possible en raison de la construction d'un lotissement à proximité, sur  les indications de son beau-frère Charles Lienhard, ancien membre cofondateur de la société, malheureusement décédé, s'est mis en quête des archives de l'ancienne société.

L'Assemblée Générale extraordinaire a eu lieu suite à un article dans les DNA appelant les amateurs de tir et de chasse.

Suite à l'invitation parue dans les DNA et aux visites de H-G.Schaeffer à divers intéressés et anciens membres, environs 25 futurs membres ont assisté à l'Assemblée Générale extraordinaire créatrice de la nouvelle société, sans but lucratif et à durée illimitée.

Sur proposition de M. H-G. Schaeffer initiateur de la société, M. Georges Hettinger, conseiller municipal à l'époque, a été élu président.

M. H-G.Schaeffer a été élu 1er vice-président et M. Victor Benattar 2e vice-président.

L'ancien président et le 2e vice-président sont décédés, la société les avait honorés d'une couronne mortuaire pour services rendus.

M. Théo Kommer également membre cofondateur, élu au comité directeur, actuellement membre d'honneur, avait proposé sa salle attenante à son atelier de menuiserie au lieu dit « Quatre Vents » à la sortie d'Ingwiller vers Wimmenau, pour le tir à 10 m avec carabine à air comprimé.

Le terrain de tir route de Wimmenau, dans la forêt en face de la scierie, a été défriché.
En vingt ans des arbres, principalement des sapins avaient poussé, les gros ont été coupés par les bûcherons de la commune et les petits et la broussaille par les membres bénévoles.

En 1972 un premier permis de construire a été déposé pour la construction d'un abri pour le pas de tir.

Depuis plusieurs autres permis ont été déposés pour agrandir le stand Saint-Hubert d'Igwiller.

L'ancien abri avait été cédé gracieusement à la société de football d'Ingwiller, en 1960 suite à l'inactivé de l'ancienne société.

La fosse pour la ciblerie à 200 m avait été construite pour 5 cibles en 1936, cette fosse a été agrandie en 2012 afin de recevoir 10 cibles avec 2 cadres coulissants.

Actuellement la société compte plus de 240 membres le comité directeur a décidé de limiter les membres à 250 lors de la réunion du 6 mai 2012, femmes et jeunes hors quota car la société compte beaucoup de retraités masculins.

Le président Alain Criqui a été élu en 2006 suite à la démission du poste de H-G Schaeffer, c'était le seul candidat qui s'est présenté à ce poste à responsabilité.

Par manque de candidat pour le comité Herbert-G Schaeffer s'est présenté pour les postes de vice-président et secrétaire, et pour aider le président dans ses nouvelles fonctions.

M. André Scheer adhérent depuis avril 1971, membre du comité et vice-président pendant de nombreuses années a été le responsable de l'école de tir de 1995 à 2010.

M. Philippe Baltzer initiateur diplômé de la Fédération Française de Tir a repris la responsabilité de l'école de tir
L'école de tir avait été créée à l'initiative de H-G Schaeffer 1er vice-président de 1971 à 1979, ensuite président suite à la démission de M. Hettinger, et par manque de candidat, jusqu'en 2006.

M. Alfred Windstein qui fait partie de membres fondateurs, puisqu'il a adhéré à la société en 1972 a été membre du comité et vice-président pendant de nombreuses années, a beaucoup contribué à la construction de la société et du stand.

Beaucoup d'anciens membres, dont d'anciens du comité, sont décédés.

La société les honore pour les services rendus et remercie les membres actuels du comité et hors comité et les futurs membres pour leur participation à l'amélioration et l'entretien du stand, ainsi qu'à la vie de la société.

HISTORIQUE DE LA MISE EN PLACE DES DIFFERENTES DISCIPLINES


En 1980, à l'initiative de mon ami Jean-Paul Jost ancien président de la société de tir de Sarre Union, ancien président du Comité Départemental de Tir du Bas-Rhin, décédé depuis quelques années déjà, la société St-Hubert a lancé les disciplines nouvelles.

En 1980 le premier tireur initiateur silhouettes était M. Robert Jassin ancien militaire basé en Allemagne,
Il tirait la position libre couché sur le coté, l'arme un pistolet Condenter de marque Thomson, entre les genoux.

A l'époque le tir se pratiquait uniquement au pistolet ou révolver gros calibre, principalement au calibre 44 magnum.

Les silhouettes étaient de taille réelle en tôle de 8, 9 et 10 mm d'épaisseur.
Poulets à 50 m, cochons à 100 m, dindons à 150 m et mouflons à 200 m.

Le tir se pratique en deux minutes, en deux séries de cinq coups à chaque distance, soit 40 au total.

Plus tard le tir est aussi pratiqué en petit calibre 22 LR aux distances de 25, 50, 75 et 100 m
sur des silhouettes en tôle d'épaisseur 6 mm à l'échelle 3/8.
Et en catégorie Field Pistol avec ou sans lunette aux même distances, sur des silhouettes en tôle d'épaisseur 10 ou 12 mm à l'échelle l/2.

La tôle doit être en acier creusabro d'une dureté de 8000.

Pour la catégorie Unlimited la taille des silhouettes a été déduite à la demi-taille car les tireurs faisaient du 40 sur 40, et même actuellement les champions arrivent à ce résultat avec la taille réduite de moitié.

Le tir sur silhouettes avait été instauré autrefois au Mexique  par les Mexicains qui tiraient sur des animaux vivants sur différentes distances, poulets, javelines (petit cochon du Mexique) etc.

Le nombre de tireurs silhouettes métalliques a régressé car les armes sont de plus en plus sophistiquées et chères, à la société il n'y a plus qu'un tireur et une demi douzaine de tireurs allemands licenciés FFTir par la société St-Hubert..
Depuis 1980 la société organise chaque année le championnat départemental de tir sur Silhouettes Métalliques. Depuis 2007 le championnat régional SM a lieu au stand de Volmerange en Lorraine.

Le prochain championnat  départemental de tir sur Silhouettes Métalliques aura lieu au stand d'Ingwiller les 9 et 10 mai 2015.

La société de tir St-Hubert a été la première société en Alsace a organisé les championnats départementaux et régionaux des disciplines appelées nouvelles à l'époque.

C'est à dire le tir sur Silhouettes Métalliques GC aux distances de 25 à 200 m
Le tir à la Poudre Noire, actuellement tir aux Armes Anciennes de 25 à 100 m
Le tir de Bench Rest, tir avec appui et carabine à lunette GC à 100 et 200 m 

En 1980 le stand St-Hubert était le seul stand capable d'accueillir ces disciplines,
car nous disposions d'un stand de 200 m datant de 1936.

Actuellement encore le stand St-Hubert d'Ingwiller est le seul stand de tir avec 200 m en Alsace homologué par la Fédération Française de Tir.
               
La société a aussi organisé le championnat départemental et régional de tir à la Poudre Noire Armes Anciennes les premières années, puis les championnats ont été accaparés par d'autres sociétés disposant d'un stand 100 m.

Actuellement la société ne compte plus que quelques tireurs à la poudre noire.

La société a également organisé les championnats département et régional de tir de Bench Rest jusqu'en 2007. Le tir de bench rest a régressé en Alsace depuis la suppression de la discipline Hunter production 2 (armes modifiées) Il ne reste plus que deux tireurs alsaciens.

La société a organisé à Ingwiller 5 championnats de France de Tir de Bench Rest, en 1989, en 1993, 2000, 2003 et 2008, mais l'organisation d'un match BR nécessite beaucoup d'investissement en matériel et en bénévoles et depuis 2008 la société n'organise plus de match BR 100/200, ni de BR 50.

                Herbert-Georges SCHAEFFER : 1er vice-président,
          Membre fondateur de la société de tir Saint-Hubert d'Ingwiller et environs en 1971.



Copyright © 2017. Tous droits réservés.Webmaster :  webmaster@tir-ingwiller.com