REGLES DE SECURITE 



A tout instant, en tout lieu, en toute circonstance, une ARME, connue ou inconnue, doit être considérée comme CHARGEE.

1 -
DES QUE L'ON SAISIT UNE ARME, IL FAUT :

   
  • Ne pas poser les doigts sur la queue de détente.   
  • Diriger le canon (ou les canons) vers les cibles si l'on se trouve sur un stand, ou une zone où il n'y a personne.   
  • Enlever le chargeur, puis ouvrir la culasse ou basculer le barillet, ou “ casser “ les canons de son fusil de chasse.   
  • S'assurer que la chambre (ou les chambres) et le canon (ou les canons) sont vides.

2 -
POUR TRANSPORTER UNE ARME :

   
- Du domicile au stand de tir, il faut :

         
  • qu'elle soit désapprovisionnée et déchargée,         
  • qu'elle soit placée dans une mallette de transport,         
  • que les munitions soient transportées à part.

   
- Sur le stand, le transport se fait :

               
  • carabine.... culasse ouverte, le canon dirigé vers le haut,               
  • pistolet.... chargeur enlevé, culasse ouverte, le canon dirigé vers le haut,               
  • revolver.... barillet basculé, le canon dirigé vers le haut,               
  • fusil de chasse.... arme cassée ou culasse ouverte.

3 -
Dès qu'il y a interruption de tir, il faut décharger et assurer l'arme :

          C'est à dire :
     
- retirer le chargeur ou basculer le barillet ou casser son fusil,
     
- enlever la (ou les) cartouche (s) qui peut (peuvent) être restée (s) dans la (ou les) chambre (s),
     
- poser l'arme, dirigée vers les cibles, la culasse ouverte ou conserver son fusil cassé sur l'épaule.


IL EST INTERDIT :

  • D'entrer dans un stand, ou de s'y déplacer, avec une arme chargée ;
  • De faire le simulacre de viser quelqu'un ;
  • D'abandonner, même momentanément, une arme chargée, à son poste de tir ;
  • De diriger le canon dans une autre direction que celle des cibles ;
  • De poser le doigt sur la queue de détente avant d'être en ligne de tir ;
  • De manipuler une arme derrière les tireurs ;
  • De faire des visées en dehors de la ligne de tir ;
  • De poser brutalement une arme chargée ;
  • De déranger ses voisins de tir ;
  • De toucher à une arme qui ne vous appartient pas, sans l'autorisation de son
propriétaire (ceci n'est pas valable pour les moniteurs et arbitres qui peuvent toujours intervenir pour des raisons de sécurité ou d'arbitrage) ;
  • De tirer en biais, dans la forêt, sur un arbre, ou en hauteur (sur oiseau ou tout animal)                       
  • De tirer avec une arme non autorisée ou non conforme (non éprouvée).



    POUR MEMOIRE :


 
ARME APPROVISIONNÉE : arme dans laquelle un chargeur garni de cartouches est engagé, ou pour un revolver le barillet est garni ; un fusil de chasse est approvisionné lorsque des cartouches sont engagées dans les canons.
 
ARME CHARGÉE : arme ayant une cartouche dans la chambre et prête à fonctionner.

                               
 
POUR DECHARGER UNE ARME**
                                               
      1 -Retirer le chargeur ou basculer le barillet ou casser son fusil de chasse.
      2 - Manœuvrer la culasse et retirer la cartouche de la chambre ou retirer les cartouches du barillet.
      3 - Toujours laisser le mécanisme ouvert.               

CONSIGNES GENERALES


1. - Dans l'ensemble des installations du club
           
  • Le port apparent du badge ( licence ) est obligatoire.

2. - A l'arrivée au pas de tir
         
  • Le tireur se présente au directeur de tir. Le port de protections auditives et oculaires est obligatoire.         
  • Interruptions des séries de tir : Elles sont signalées par le déclenchement de la sirène et du signal lumineux d'avertissement. Le tireur procède alors à la mise en sécurité de l'arme qu'il indique en y installant un drapeau prévu à cet effet. Il quitte l'emplacement de tir et se met en retrait derrière la ligne tracée au sol.

3. - Prêt des armes du club

      Une pièce d'identité sera exigée au demandeur et conservée le temps du prêt. L'arme devra être IMPERATIVEMENT restituées avant 11h45 PRECISE.

4. - Tirs contrôlés
         
  • Les détenteurs de catégories B sont soumis trois séances de tirs contrôlés obligatoires comme prévu par la législation sur la détention d'armes de catégorie B. Le Président a l'obligation de signaler aux autorités compétentes les tireurs qui n'ont pas effectué leur trois tirs contrôlés, par an, comme prévu par cette réglementation.         
  • Seul le directeur de tir ( ou son adjoint ) est habilité à signer les carnets.


Copyright © 2019. Tous droits réservés.Webmaster :  webmaster@tir-ingwiller.com